Coordinateur
PI 3.1415 BE
Coorganisateurs
Assamblea Teatro IT
Kulturfabrik LU
Culture Commune FR
Antigone BE
Ressource externe
http://www.collectifmensuel...
Subside européen
200 000,00 €
Catégorie
Théâtre

RICHARD MOORS' PROJECT

L'HOMME QUI VALAIT 35 MILLIARDS

Le point de départ est une création théâtrale qui interroge la place de l'art dans l'actualité économique et sociétale de l'Europe contemporaine. Adaptée du livre de Nicolas Ancion "L'homme qui valait 35 milliards", le spectacle aborde les thématique de la reconversion industrielle et de l'engagement éthique et artistique comme moyen de résistance aux dérives économique.

À travers une série d’événements culturels (théâtre, expositions, projections cinéma, concerts, débats), il sera question d'élaborer ensemble des propositions convergentes sur un thème au centre du contexte socio-économique des partenaires impliqués.

Ce thème majeur – la reconversion des villes industrielles – sera décliné autour de trois axes:

  • les conséquences du «tout à l’économie»: cet axe interroge la pertinence d’un système économique et sociétal qui ne travaille pas au bien-être de la collectivité, mais au contraire ne fait qu’accentuer ses inégalités.
  • la relativité de la valeur: toutes les valeurs sont relatives et c'est en réfléchissant au sens que nous leurs accordons que nous pouvons mieux comprendre l'importance de la démocratie et du respect humain, valeurs fondamentales de notre héritage européen.
  • le rôle de l’Art dans nos sociétés: l'art est une manière de partager, par delà les cultures, les frontières et les situations spécifiques, une même soif de vivre et de faire avancer le monde.

ACTUALITÉ

Février 2014

Theater Antigone, Kortrijk (BE)

Avril  2014

Assemblea Teatro, Torino (IT)

L’histoire raconte l’épopée grotesque et sérieuse qui mènera Richard Moors (artiste plasticien-en-galère) à kidnapper l’une des plus grosses fortunes mondiale. Il enlèvera donc Lakshmi Mittal, le PDG du groupe Arcelor-Mittal, 5e fortune au monde, pour le contraindre à reproduire une série d’œuvres majeures: l’urinoir de Duchamp, le carré blanc de Malevitch, les performances de Burden… Le kidnapping élevé au rang d’œuvre d’art.


Fédération Wallonie-Bruxelles
Creative Europe